Quand et comment utiliser l’architecture serverless

Conçue pour automatiser le provisionnement de serveurs en le déléguant à un fournisseur de services cloud, l’architecture serverless s’utilise à coup de micro-fonctions, en tirant parti de ses capacités de mise à l’échelle rapide. Elle présente l’avantage d’un coût réduit mais ne convient pas à tous les scénarios.

Les entreprises sont-elles prêtes pour le serverless ? C’est clairement une tendance à la hausse. Pour autant, cela ne veut pas dire que ce type d’architecture fonctionne de façon idéale pour tous les scénarios ou dans toutes les organisations. Le mode serverless est un modèle d’architecture logicielle dans lequel un fournisseur de services cloud fait tourner le serveur pour le compte de son client et gère dynamiquement l’allocation des ressources de traitement. Le terme  » serverless…

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : Quand et comment utiliser l’architecture serverless

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest