Les licences open source sont-elles aussi importantes qu’avant ?

Les efforts de MongoDB pour obtenir l’approbation de l’Open source initiative en vue d’une licence, SSPL, plus favorable aux entreprises ont échoué. L’entreprise a donc choisi de faire sans, et cela pourrait bien donner lieu à un moment charnière dans l’histoire de l’open source.

Après tout le bruit fait autour du changement de licence de MongoDB de l’Affero General Public License (AGPL) vers la Server Side Public License (SSPL), l’éditeur de bases de données a décidé de stopper ses efforts. S’il maintient son choix de passer sur la SSPL, il ne cherche plus à obtenir la bénédiction de l’Open Source Initiative pour qu’elle soit acceptée comme licence open source. Cette décision pourrait montrer que les points de vue traditionalistes sur l’open source n’ont plus autant d’importance qu’auparavant.

Ce qui se passe en ce moment est intéressant. Jamais l’open source n’a été aussi omniprésent dans les logiciels, et pourtant il n’a jamais été aussi mouvant qu’il n’y paraît maintenant. Face à des géants du cloud comme Amazon Web Services, virtuellement capables de les écraser purement et simplement, les entreprises qui gèrent des projets open source, comme MongoDB et Elasticsearch, ont cherché des moyens de se défendre tout en encourageant les entreprises à payer.

Le problème de la licence open source

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : Les licences open source sont-elles aussi importantes qu’avant ?

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest