L’agglomération Grand Cognac frappée par un cryptoware

Un cryptovirus a infecté dans la nuit du 11 au 12 octobre 2019 les systèmes informatiques de la collectivité Grand Cognac. Il a nécessité de déconnecter du réseau le parc de 400 PC et provoqué la perte de plusieurs centaines de fichiers. De nouveaux antivirus dotés d’une fonction de détection comportementale des menaces vont être mis en place.

Les cryptowares ne frappent pas uniquement les grandes entreprises. L’agglomération du Grand Cognac peut malheureusement témoigner en ce sens, ayant été victime d’un virus ayant des capacités de chiffrement des données. Si l’agglomération ne communique que maintenant, la cyberattaque a eu lieu il y a plus d’une dizaine de jours. Le service informatique de l’organisation ainsi que son prestataire Novenci ont ainsi pu établir que le cryptovirus, logé dans les serveurs de fichiers de la communauté d’agglomération du Grand Cognac et de la communautés de commune du Grand Cognac, s’est activé samedi 11 octobre 2019 à 1 heure du matin.  » Nous n’avons pas de détail sur les modalités d’infection ni depuis combien de temps ce virus était présent sur nos serveurs », nous a indiqué un porte-parole du service communication de l’agglomération Grand Cognac. Les serveurs des communautés de communes de Jarnac, Châteauneuf et de Grande Champagne n’ont en revanche pas été touchés.

Suite à cette attaque, une plainte a été déposée auprès d’une cellule parisienne de la Gendarmerie Nationale.  » Les 400 postes de travail étaient utilisables mais il a été décidé de les déconnecter du réseau et d’Internet, et nous avons la semaine dernière créé un nouveau serveur et déployé 40 nouveaux postes, neufs, prêtés par d’autres collectivités dont Grand Angoulême et le SDIS16 (Charente) », poursuit le porte-parole.  »

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : L’agglomération Grand Cognac frappée par un cryptoware

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest