La cybersécurité pèse sur les utilisateurs

Une étude menée par Aruba auprès d’utilisateurs dans le monde montre que les utilisateurs en ont assez de la sécurité informatique.

Les règles de sécurité informatique deviennent-elles trop contraignantes pour les utilisateurs finaux ? C’est ce que peut laisser penser une étude réalisée par Aruba (Groupe Hewlett Packard Enterprise). En particulier, les Européens semblent être les moins disciplinés. Ainsi, une majorité des répondants d’Asie (61%) et d’Amérique (51%) pensent quotidiennement aux règles de sécurité alors que 55 % des Européens n’y pensent que rarement ou même 17 % jamais. Et seulement 48 % des utilisateurs disposent de logiciels de sécurité sur leurs postes.

Curieusement, les Européens sont davantage conscients des implications juridiques. Peut-être est-ce un effet des campagnes de mise en conformité RGPD. 42 % des Européens sont ainsi conscients des risques juridiques associés à une atteinte à la sécurité contre 36 % en Amérique et 27 % en Asie. Mais 26 % continuent de n’attacher aucune importance à la cybersécurité. 36 % jugent, en plus, que la cybersécurité n’est pas de leur responsabilité, le sujet devant être traité par la direction (10%) ou le service informatique (26%).

Cependant, en Europe, la situation n’est pas homogène. Ainsi, 53 % Britanniques jugent la cybersécurité extrêmement importante alors que seuls 45 % des Français et 39 % des Allemands partagent la même opinion. Et seuls 20 % des Français ont connaissance des implications juridiques d’un incident de sécurité.

A propos de l’étude

L’étude  » Cognitive Diversity : AI & The Future of Work réalisée par Aruba (Groupe Hewlett Packard Enterprise) comprend notamment les résultats d’une enquête menée auprès de 7000 travailleurs dans le monde dont 2650 en Europe. Cette enquête a été menée en avril et mai 2018.

 

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : La cybersécurité pèse sur les utilisateurs

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest