Huawei : les États-Unis desserrent l’étau

Les États-Unis vont-ils retirer Huawei de leur  » liste noire » ?

Donald Trump s’est vu poser plusieurs fois la question ce 29 juin, dans le cadre du sommet du G20 à Osaka (Japon).

L’intéressé a répondu par la négative, mais a laissé entendre qu’il mettrait le sujet sur la table avec son homologue chinois Xi Jinping.

L’heure semble à l’apaisement des tensions entre les deux chefs d’État, qui ont eu l’occasion de s’entretenir lors de ce G20.

Au sortir de leur rencontre, Donald Trump a annoncé qu’il ne relèverait pas, tout du moins pour le moment, le montant des taxes sur les produits chinois.

Il a également consenti à desserrer l’étau autour de Huawei.

Des mesures déjà contournées

Depuis quelques semaines, le groupe chinois figure sur ladite  » liste noire », gérée par le département américain du Commerce.
Les entités qui y sont répertoriées ne peuvent se fournir auprès d’organisations américaines, sauf autorisation expresse du gouvernement.

Huawei subit depuis lors des ruptures à divers degrés de ses relations commerciales, avec ses fournisseurs, mais aussi avec ses clients.
Ses dernières estimations font état d’un manque à gagner de 30 milliards de dollars sur la période 2019-2020.

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : Huawei : les États-Unis desserrent l’étau

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest