E-commerce : une audience beaucoup plus mobile et un peu plus dépensière

D’une année sur l’autre, les principaux sites marchands ont vu leur audience progresser plus vite que leur volume d’affaires.

Ce constat était ressorti du croisement des données communiquées par la Fevad et Médiamétrie au sujet du e-commerce en France au 2e trimestre 2017. Un an plus tard, il est toujours valable.

Au 2e trimestre 2017, neuf marques avaient dépassé les 10 millions de visiteurs uniques par mois. Elles sont douze cette année : Leroy Merlin et E. Leclerc rejoignent le cercle aux côtés du pure player Wish.

Carrefour, eBay, Groupon et Booking.com se maintiennent au-dessus de la barre des 10 millions de VU mensuels. L’écart se creuse toutefois avec Amazon, qui approche des 28,5 millions (+ 24,3 % en un an), pour 4,368 millions par jour (+ 28 %).

Cdiscount enregistre une croissance comparable (+ 22,3 %, à 18,925 millions de visiteurs uniques par mois) et frôle les 2 millions de VU par jour (+ 75,1 %).

Les tablettes aussi

Fnac reste au pied du podium avec 13,667 millions de VU par mois (+ 13,6 %). Quant à vente-privee et à OUI.sncf, ils échangent leurs places : le premier se hisse au 3e rang (+ 15,4 %, à 13,818 millions), quand le second rétrograde au 5e (- 3 %, à 12,261 millions).

Cette audience est de plus en plus utilisatrice des téléphones mobiles. Alors que deux marques avaient dépassé les 50 % de visiteurs sur ce canal au 2e trimestre 2017 (vente-privee à 55 % et Groupon à 54,5 %), elles ont été neuf cette année.

En tête de liste, Wish, dont 65,8 % des VU se sont connectés au moins une fois via un téléphone mobile. Suivent OUI.sncf (56,7 % ; + 17 points), Airbnb (55,5 % ; + 7,1 points), Amazon (53,5 % ; + 5,7 points), Fnac (52,8 % ; + 15,7

 

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : E-commerce : une audience beaucoup plus mobile et un peu plus dépensière

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest