Amazon vaut-il vraiment 1000 milliards de dollars ?

Cloud, hardware, (e-)commerce, solutions publicitaires, programme de fidélité Prime… Combien vaut chacun de ces pans de l’activité d’Amazon ?

En novembre dernier, Morgan Stanley , malgré des désillusions comme le Fire Phone.

Cette expansion a attiré l’œil des régulateurs, que ce soit sur le volet social, fiscal ou concurrentiel. Aux États-Unis, l’administration Trump se montre très offensive sur des dossiers comme la TVA et les relations avec les services postaux. Des voix s’élèvent aussi dans le camp démocrate, à l’image de celle de Bernie Sanders, qui dénonce des conditions de travail  » inappropriées » et  » trompeuses ».

Plus de 575 000 personnes sont employées par Amazon, dont le chiffre d’affaires a atteint 177,9 milliards de dollars en 2017 (+ 31 % sur un an), pour un résultat net dépassant les 3 milliards (+ 28 %).

La valorisation du groupe est sujette à discussion chez les investisseurs. Du côté de Morgan Stanley, on a récemment relevé les estimations, à près de 1 300 milliards de dollars : 636 milliards pour le (e-)commerce, 379 milliards pour le cloud, 94 milliards pour Prime (qui compterait plus de 100 millions de membres) et 131 milliards pour le reste.

Le fondateur Jeff Bezos est toujours aux commandes, avec 16,3 % du capital de l’entreprise. À 54 ans, il est considéré comme l’homme le plus riche du monde, avec une fortune de 166 milliards de dollars.

 

 

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : Amazon vaut-il vraiment 1000 milliards de dollars ?

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest