Le Yoga C630 de Lenovo combine ARM et Windows 10S

Le PC 2-en-1 Yoga C630 du fabricant chinois Lenovo embarque la puce ARM Snapdragon 850 de Qualcomm. Une autonomie théorique de plus de 20 heures est annoncée.

Véritable fil à la patte des périphériques nomades modernes, l’autonomie vient souvent gréver l’expérience et le confort de l’utilisateur. Si l’arrivée d’une nouvelle génération de batteries – solides – permettrait d’améliorer sensiblement la situation, leur disponibilité n’est pas cependant pas pour demain. Le salut d’une autonomie renforcée pourrait cependant bien venir des processeurs, à commencer par le dernier SoC (system on a chip) Snapdragon 850 de Qualcomm. D’après le fabricant de puces américain, ses performances ont ainsi été accrues de 30% par rapport au précédent modèle (835) pour une consommation énergétique en baisse de 20%.

Parmi les premiers PC hybrides à en profiter, le Yoga C630 de Lenovo – concurrent direct du coréen NovaGo d’Asus – tournant sur Windows 10 S, une version allégée de l’OS de Microsoft. Tout a été pensé pour épargner la batterie et résoudre les soucis de performances liés à l’émulation d’applications x86. D’après le fabricant chinois, l’autonomie annoncée atteint approche 25 heures mais sans doute aux alentours de 20 dans la vraie vie. La Yoga C630, lancée en novembre 2018, sera proposée autour de 730 euros HT (850 dollars HT).

Avec une autonomie qui dure littéralement près d’une journée (ou plus), regarder la télévision ou des vidéos pendant des périodes prolongées semble réalisable pour le Lenovo Yoga C630. (crédit : Lenovo)

Des performances rehaussées grâce au Snapdragon 850

Parmi ses principales caractéristiques, on retiendra un écran de 13,3 pouces (1920 X 1080 pixels) avec dalle IPS, le SoC Snapdragon 850 en tant que processeur central épaulé par une puce graphique Adreno 630 également fabriquée par Qualcomm.

 

 

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : Le Yoga C630 de Lenovo combine ARM et Windows 10S

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest