À l’Assemblée nationale, vraie confusion sur la définition même de la fausse information

Après des heures de discussion générale, les députés ont à peine entamé hier l’examen de la proposition de loi contre les fausses informations. Un premier couac a néanmoins entaché cette première séance entre le gouvernement, la rapporteure et les autres groupes. Il concerne la définition même de ce qu’est une  » fake news ».

La séance avait certes débuté l’après-midi, mais à une heure du matin, il restait encore 157 amendements à examiner. La faute à une longue discussion générale, émaillée de plusieurs rappels aux règlements, et surtout à un texte épineux censé encadrer et sanctionner les fausses informations sur Internet. L’agenda de la suite des débats sera fixé par la prochaine conférence des présidents, donc en principe la semaine prochaine.

Hier soir, les députés ont tout de même examiné une quinzaine d’amendements, et tout particulièrement celui concernant la définition même de ce qu’est une fausse information.

Trois vraies versions pour une définition de la fausse information

Let’s block ads! (Why?)

Lire l’article complet sur le site du rédacteur : À l’Assemblée nationale, vraie confusion sur la définition même de la fausse information

01 47 08 98 38

Pin It on Pinterest